Trileptal (Oxcarbazépine)

 

trileptal

Indications

Traitement des crises épileptiques partielles avec ou sans généralisation secondaire.

Posologie

Dose initiale recommandée

TRILEPTAL devrait être instauré avec une dose de 600 mg/jour (8-10 mg/kg/jour), répartie en deux prises.

Dose d’entretien

La dose pourra être augmentée par paliers de 600 mg/jour au maximum, à intervalles d’environ une semaine, afin d’obtenir la réponse clinique souhaitée. Un effet thérapeutique est observé entre 600 mg/jour et 2 400 mg/jour.

Des essais cliniques contrôlés en monothérapie ont montré que la dose de 1 200 mg/jour est efficace chez des patients non traités par d’autres antiépileptiques. Néanmoins, une dose de 2 400 mg/jour s’est révélée efficace dans les épilepsies réfractaires de patients dont le traitement par d’autres antiépileptiques a été substitué par TRILEPTAL en monothérapie.

Dose maximale recommandée

Chez des patients hospitalisés, la posologie a pu être augmentée jusqu’à 2 400 mg/jour sur une période de 48 heures.

Effets secondaires indésirables

Affections hématologiques et du système lymphatiquePeu fréquent : leucopénie.
Très rare : thrombopénie.
Indéterminée : dépression médullaire, anémie aplasique, agranulocytose, pancytopénie, neutropénie.

Affections du système immunitaire
Très rare : hypersensibilité*.
Indéterminée : réactions anaphylactiques.
Affections endocriniennesIndéterminée : hypothyroïdie.
Affections métaboliques et nutritionnellesFréquent : hyponatrémie.
Très rare : hyponatrémie s’accompagnant de signes et symptômes tels que convulsions, encéphalopathie, diminution du niveau de conscience, confusion (voir aussi Affections du Système Nerveux pour d’autres effets indésirables), troubles visuels (par exemple vision floue), hypothyroïdie, vomissements, nausées.
Indéterminée : syndrome de sécrétion inappropriée d’hormone anti-diurétique s’accompagnant de signes et symptômes tels que léthargie, nausées, sensations vertigineuses, diminution de l’osmolalité sérique (sanguine), vomissements, céphalées, état confusionnel ou d’autres signes et symptômes neurologiques.
Affections psychiatriquesFréquent : agitation (par exemple nervosité), instabilité émotionnelle, confusion, dépression, apathie.
Affections du système nerveuxTrès fréquent : somnolence, céphalées, vertiges.
Fréquent : ataxie, tremblements, nystagmus, troubles de l’attention, amnésie.
Indéterminée : troubles de la parole (y compris dysarthrie) ; plus fréquents durant la phase d’augmentation de dose de TRILEPTAL.
Affections oculairesTrès fréquent : diplopie.
Fréquent : vision floue, troubles oculaires.
Affections auditives et du labyrintheFréquent : vertiges.
Affections cardiaquesTrès rares : bloc auriculo-ventriculaire, arythmie.
Affections vasculairesIndéterminée : hypertension.
Affections gastro-intestinalesTrès fréquent : vomissements, nausées.
Fréquent : diarrhée, douleur abdominale, constipation.
Très rare : pancréatite et/ou élévation des lipases et/ou amylases.
Affections hépato-biliaires

 

Très rare : hépatite.
Affections cutanées et du tissu sous-cutanéFréquent : éruptions cutanées, acné, alopécie.
Peu fréquent : urticaire.
Très rare : syndrome de Stevens-Johnson, érythrodermie bulleuse avec épidermolyse (Syndrome de Lyell), angioedème, érythème polymorphe (voir rubrique Mises en garde et précautions d’emploi).

Indéterminée : syndrome d’hypersensibilité médicamenteuse (DRESS) **, pustulose exanthématique aigüe généralisée (PEAG) **

Affections musculo-squelettiques et systémiquesTrès rare : lupus érythémateux disséminé.
Indéterminée : des cas de diminution de la densité minérale osseuse, d’ostéopénie, d’ostéoporose et de fractures ont été rapportés chez des patients traités au long cours par TRILEPTAL. Le mécanisme par lequel l’oxcarbazépine agit sur le métabolisme osseux n’a pas été identifié.
Troubles généraux et anomalies au site d’administrationTrès fréquent : fatigue.
Fréquent : asthénie.
InvestigationsPeu fréquent : élévation des enzymes hépatiques et des phosphatases alcalines.
Indéterminée : diminution de la T4 (sans signification clinique claire)
Lésions, intoxications et complications liées aux procéduresIndéterminée : chute
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   pinit fg en rect gray 20 - Trileptal (Oxcarbazépine)
Vous avez aimé cet article ? Alors n'hésitez pas à vous abonner à la newsletter : [mailpoet_form id="1"]

Les commentaires sont fermés